FORUM INTERNATIONAL E-AGRICULTURE

NOTE SUR LE FORUM INTERNATIONAL E-AGRICULTURE

Le SITIC AFRICA, Salon International du Numérique dédié à l’Afrique est une plateforme Internationale du Business dans le Numérique impliquant l’offre africaine et internationale dans une logique de développement, de partenariat, d’investissement et de réalisation de Co-projets. Plus de 300 entreprises africaines visitent le Salon avec plus de 500 visiteurs professionnels des pays occidentaux.

Depuis son lancement en 2016 à Tunis, le SITIC AFRICA, a toujours reposé sur 3 axes majeurs :
1°/ L’exposition du potentiel africain dans le secteur du numérique avec des espaces Starts Up et Innovations.
2°/ L’organisation de rencontres B2B entre entreprises du numérique africaines et internationales entre elles mais aussi entre ces dernières et les entreprises utilisatrices du numérique.
3°/ Les Forums Internationaux sur la transformation digitale appliquée aux autres secteurs de l’économie : l’agriculture, l’industrie et les services.

Le SITIC AFRICA constitue un excellent écosystème pour promouvoir l’E-Agriculture en Afrique.
Le terme E-Agriculture est relativement récent et sa définition devrait évoluer à mesure que ce domaine est mieux connu. L’E-Agriculture est considérée comme un domaine nouveau axé sur le renforcement du développement agricole et rural grâce à des processus d’information et de communication améliorés.
L’E-Agriculture est un domaine d’activité qui cherche à utiliser les outils et les technologies modernes d’information et de communication pour accroître la productivité agricole et diffuser des informations qui intéressent la recherche agricole, la planification, la vulgarisation, le monitoring, la commercialisation …

Plus spécifiquement, L’E-Agriculture implique la conceptualisation, la conception, le développement, l’évaluation et l’application de nouveaux moyens d’utiliser les TIC dans le domaine rural, en mettant l’accent sur l’agriculture. Les normes, les méthodologies, les outils, le développement des capacités individuelles et institutionnelles et le soutien politique sont les principales composantes de L’E-Agriculture.

Les données acquises au moyen de L’E-Agriculture ont réellement le potentiel de changer fondamentalement et immédiatement les systèmes alimentaires et commerciaux. Avec l’introduction de l’analyse des mégadonnées, de l’informatique dans le nuage, de capteurs bon marché et de meilleure qualité et de la communication mobile à large bande passante, on constate depuis dix ans une révolution dans L’E-Agriculture, l’Agriculture 4.0. Celle-ci ouvre la voie à la prochaine révolution, qui consistera en des exploitations automatisées et en des systèmes de prise de décision autonomes. L’agriculture 5.0 sera fondée sur la robotique et l’intelligence artificielle. Dès lors, les incidences de ces nouvelles technologies sont pour l’heure inconnues et doivent faire l’objet d’une évaluation socioéconomique et d’une planification stratégique et participative plus poussées.
L’élaboration et la mise en oeuvre d’une stratégie nationale d’E-Agriculture constituent une étape clé pour tout pays qui prévoit d’utiliser les TIC pour l’agriculture en vue de contribuer à réduire la pauvreté, d’améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition et d’atteindre des objectifs et priorités agricoles spécifiques. La FAO encourage ses États Membres à exploiter pleinement son guide stratégique sur L’E-Agriculture, les outils de facilitation et les indicateurs en enrichissant les ensembles d’indicateurs proposés avec des données au niveau national et en les adaptant au contexte national. Les recommandations présentées ci-après sont destinées aux gouvernements :
1) Contribuer à combler le triple fossé :
• En s’attachant à résoudre les problèmes de connectivité et d’infrastructure dans les zones rurales ;
• En soutenant le renforcement des capacités pour l’administration publique, le secteur éducatif, les ruraux et les agriculteurs s’agissant de l’utilisation des TIC, en adaptant l’approche aux besoins des femmes et des hommes, des jeunes et des personnes âgées et des plus vulnérables ;
• En garantissant aux petits agriculteurs et aux exploitants familiaux l’accès à l’information, aux connaissances et aux services financiers dans le domaine de L’E-Agriculture ;
• En renforçant le rôle des systèmes d’innovation agricole de manière générale et des services d’éducation et de vulgarisation en particulier, dans la perspective de L’E-Agriculture ;
• En renforçant (avec l’aide de la FAO) les compétences, au sein des pays membres, de toutes les parties prenantes dans l’e-agriculture en mettant en place un cadre de renforcement des capacités et un environnement porteur pour l’e-agriculture à tous les niveaux, et contribuer ainsi à ce que l’innovation numérique se produise de façon systématique et durable.
2) souligner combien il est important de combiner les innovations dans les technologies numériques et les autres innovations, parmi lesquelles l’amélioration biologique et l’agroécologie, ainsi que le renforcement des capacités de tous les acteurs en vue de favoriser un changement au service du développement et d’offrir des solutions exclusives dans les systèmes alimentaires et agricoles ;
3) mettre au point une approche structurée pour favoriser et mettre en oeuvre des solutions innovantes en vue de renforcer la stratégie nationale d’e-agriculture aux fins du passage au numérique dans les systèmes alimentaires et agricoles, en concertation avec les principales parties prenantes, parmi lesquelles les développeurs de solutions TIC, les organisations et communautés d’agriculteurs, les services de conseil et le monde universitaire ;
4) élaborer et appliquer des normes internationales, y compris sur l’interopérabilité, les données ouvertes et la souveraineté des données ;
5) exploiter pleinement l’approche inclusive et multipartite pour la définition et la mise en oeuvre de la politique d’e-agriculture sous la conduite de la FAO ;

Panel

sera bientôt dévoilé

24 février 2022 à 10:00
2hr. 30min.

Prêt à commencer?

Inscrivez vous et réservez votre place

Réservation se termine dans

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Soyez au Rendez-vous et faites partie du grand événement des TIC en Afrique aux cotés des décideurs et donneurs d’ordre de la Tunisie, de l’Afrique et d’ailleurs. Venez Partager vos expériences et participer aux échanges pour contribuer au développement des liens de collaboration Sud-Sud.

Info. Contact

Tél: +216 71 975 035 / 71 975 054
Fax: +216 71 975 352
e-mail: contact@siticafrica.com
Adresse: Parc des expositions du Kram-Tunis

Commissaire du Salon

Mlle Nada Ziadi

e-mail: nada.tunisie.afrique.export@gmail.com
e-mail: nada@tunisie-afrique-export.com
Tel : +216 99 573 809

B2B

Mlle Nada Ziadi

e-mail: nada.tunisie.afrique.export@gmail.com
e-mail: nada@tunisie-afrique-export.com
Tel : +216 99 573 809

Forums

Mlle Nada Ziadi

e-mail: nada.tunisie.afrique.export@gmail.com
e-mail: nada@tunisie-afrique-export.com
Tel : +216 99 573 809